Agence web

Combien ça coûte de créer sa SAS ?

L'établissement d'un statut est une démarche obligatoire pour toutes entreprises quelle que soit sa nature d'activité. Bien sur, cette démarche se devra d'être faite en fonction des besoins ainsi que de l'envergure de l'entreprise. Pourtant, entre la SA et la SARL, il y a quand même un fossé qui devrait être traité en faveur des entrepreneurs. C'est pour cela que la SAS a été créée justement afin de pallier ce manque. Nombreux sont les avantages de ce statut le rendant ainsi très populaire au niveau des startups. Bien sur, il sera important de bien les connaitre ainsi que les coûts y affairant afin de pouvoir bien appréhender le concept.

Généralités sur la SAS

Clairement, une SAS ou Société par Actions Simplifiée est la meilleure alternative entre la SARL et la SA. En effet, la SARL est surtout faite pour les petites entreprises avec un capital peu élevé alors que la SA s'adresse surtout aux grandes entreprises avec des règles très strictes et très étroitement encadrées. La SAS, quant à elle, dispose de beaucoup moins de contraintes qu'une SA. Elle permettra, entre autres, au patron de se concentrer pleinement sur le plus important à savoir le pilotage de la société quelle que soit la taille de cette dernière. Le peaufinement de ce statut avait pour but une meilleure liberté contractuelle avec une limitation des responsabilités des associés ainsi que leur apport. Nombreux sont ses avantages allant toujours dans le sens des priorités de l'entrepreneur. C'est, d'ailleurs, pour cette raison que ce statut est très prisé par les startups.

Des avantages et un coût

Il faut dire que creer une sas est une très bonne alternative surtout au niveau des divers avantages de ce statut. Le plus probant de ces avantages est l'économie qu'il apportera aux entrepreneurs. Clairement, le changement de statut ne sera, en aucun cas, obligatoire lors de la variation du capital avec la SAS. Il sera donc possible de jouer de cette variation entre les bornes de la clause plancher et la clause plafond. Aussi, la discrétion sera aussi importante grâce à ce statut car l'enregistrement, le changement de statut ainsi que les publicités ne seront pas nécessaires. Concernant le coût lors de cette création, si la société passe par une tierce personne, il faudra s'attendre à 30 à 45 euros de coûts. Sinon, les frais de création dépendront de trois critères à savoir les frais de publication et l'annonce légale, l'immatriculation au répertoire des métiers ainsi que l'immatriculation auprès du registre du commerce et des sociétés.

Une envie de discussion, intervenez sur notre page.

Conseils webmarketing

  1. 23 Sept. 2018Location de bureau : quelle réglementations à respecter pour les personnes handicapées92 v.
  2. 25 Août 2018Le webmarketing est une des spécialistés de Christian Klimczak126 v.
  3. 22 Juil. 2018Les entreprises achètent des backlinks pour améliorer leur seo174 v.